Dolly Hamad

Dolly Hamad

Dolly Hamad

Dolly a obtenu son doctorat en droit en 2001. Elle a enseigné le droit pénal à l’Université libanaise à la Faculté de droit et des sciences politiques et administratives (1999-2007) et le droit pénal et le droit international des droits de l’homme dans plusieurs facultés de droit tunisiennes (2008-2011).

Elle est certifiée en droit international public par la bourse d’études de l’UN/UNITAR, La Haye, Pays-Bas (2005), en droit international public par l’Académie de droit international de La Haye (2005), en droit international humanitaire par le Comité international de la Croix-Rouge (2005), en développement professionnel en apprentissage interactif (partenariat entre l’Institut supérieur de la magistrature [Tunisie] et l’École nationale de la magistrature [France]). (2018).

Dolly est actuellement membre de l’équipe d’experts du programme EuroMed Justice, Eurojust (2021-2023). Elle a travaillé en tant qu’expert senior dans le Programme EuroMed Justice IV.

Elle est consultante juridique en droit international des droits de l’homme depuis 2009 dans plusieurs organisations internationales telles que l’UNICEF (Tunisie, Libye et Maroc), le HCDH, le PNUD, l’OIM Tunisie et l’OIDD.

Dolly a été membre du “Roster of High-Level Legal Experts for the Assembly of People’s Representatives/ Tunisia”, PNUD (2016-2020).

Elle est chargée de cours en droit pénal international depuis 2016 en formation initiale à l’Institut supérieur de la magistrature (Tunisie) et supervise depuis 2015 les études de mémoire en droit pénal international et en droit international des droits de l’homme au même institut. Elle a également été chargée de cours en formation avancée au même institut en droit pénal international et en droit international des droits de l’homme (2015 -2019) et chargée de cours dans plus de 25 séminaires nationaux et régionaux depuis 2005.

L’expérience professionnelle de Dolly comprend également un poste de consultante en droit international au Conseil des ministres libanais (2001-2004).

Ses recherches portent sur le droit pénal international et le droit international des droits de l’homme. Elle a écrit plus de 21 livres et articles.